Sécurité, résilience et cohésion sociale : guide pour les planificateurs de l’éducation et les concepteurs de programmes scolaires

The project  teamL’équipe de projet. Ce programme est le fruit d’une collaboration entre le programme Protect Education in Insecurity and Conflict (PEIC) et deux instituts de l’UNESCO spécialisées dans l’éducation – l’Institut international de planification de l’éducation (IIPE) et le Bureau international d’éducation (BIE). Cette collaboration et le cadre général s’appuient sur les initiatives et la dynamique imprimée par un large éventail de parties prenantes, au nombre desquelles le Groupe de travail de l’INEE sur l’éducation et la fragilité (WGEF). Cliquez ici pour la liste complète de nos partenaires dans ce domaine.

L’objectif premier de ce programme vise à renforcer les systèmes éducatifs afin qu’ils supportent mieux les chocs découlant de catastrophes, de l’insécurité ou des conflits et qu’ils soient mieux à même de prévenir ce type de problèmes. Il a vocation à soutenir les ministères de l’Éducation au niveau de la capitale, des provinces et des districts dans le but de promouvoir des systèmes éducatifs sécurisés et résilients et d’introduire davantage de cohésion sociale dans les politiques et les plans d’éducation comme dans les programmes scolaires. La campagne mondiale « L’Éducation ne peut attendre » (qui fait partie de l’initiative « L’éducation avant tout » du secrétaire général des Nations Unies) a en effet affirmé que : « quelle que soit l’étape du cycle de planification où se trouve un pays, celui-ci peut fixer ses priorités en matière de réduction du risque de conflit et de catastrophe et les intégrer dans ses plans annuels ou sectoriels ».